«La beauté d’un grand vaisseau de ciment est du même ordre que celle d’un grand vaisseau gothique et que le même esprit a soufflé sur les Maîtres d’Oeuvre de 1225 et sur ceux de 1925.»

Pierre Lavedan, historien et urbaniste français

Ce projet de diplôme porte sur la revitalisation des célèbres Halles du Boulingrin, réalisées par l’architecte Emile Maigrot et l’entreprise Freyssinet en 1925. Actuellement en cours de réhabilitation en un nouveau marché, sa vocation première, le projet met en avant l’idée de détourner cette nef majestueuse en un musée et plus particulièrement le musée des beaux-arts de Reims, à l’étroit dans ses locaux du centre-ville.
Les halles offrent un espace d’une qualité exceptionnelle. Le vaisseau central est particulièrement lumineux et vaste. Les deux grandes verrières apportent beaucoup de lumière, ainsi que les façades quasi entièrement vitrées. ce sont des endroits propices à la contemplation, la lecture, le calme...
L’idée principale du projet est de s’appropier le grand volume des Halles en proposant un parcours pour redécouvrir les oeuvres du musée. Re-décourvir les halles, bâtiment laissé si longtemps à l’abandon et offrir de nouveaux points de vue étonnants. Acceder au bâtiment d’une nouvelle manière, par le sous-sol, prolongement du parvis qui tisse une veritable continuïté urbaine avec l’environnement. Créer de nouveaux espaces tel qu’un café des arts sur sa façade principale, apportant vie et lieu culturel alternatif au quartier. Cette façade, extrudée, devenant également un véritable signal dans la ville, se jouant de la limite intérieur/extérieur.